Conseils managers de transition
19 avril 2021

PSE d’entreprise : pourquoi le confier à un manager de transition ?

1618839992

La mise en œuvre d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) est souvent synonyme de stress et de tensions au sein de l’entreprise concernée. Dans ce cas, il peut être judicieux de faire appel à un manager de transition, ce professionnel de la gestion du changement en entreprise. Pour quelles raisons ? Focus sur les atouts du manager de transition lors d’un PSE en entreprise.

PSE, de quoi parle-t-on ?

Un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) se définit par un ensemble de dispositifs visant à réduire au maximum les licenciements au sein d’une entreprise, notamment grâce au reclassement. Il s’agit d’une obligation pour toute organisation d’au moins 50 salariés qui licencie au moins 10 salariés sur une même période de 30 jours pour motif économique.

Le PSE prend la forme d’un accord (avec les organisations syndicales ou le conseil d’entreprise) ou d’un document. Celui-ci regroupe toutes les mesures destinées à limiter les licenciements et est envoyé à la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte).

> À lire aussi : Gestion de crise en entreprise : étapes et règles d’or

Les enjeux du PSE

Pour les employés licenciés, l’enjeu du PSE est avant tout de retrouver un travail ou au moins d’être accompagnés lors de ces changements. Pendant cette période délicate, ces derniers se sentent « sur la sellette », baignés dans un sentiment d’insécurité profond.

Quant aux salariés qui restent – appelés parfois « les survivants » – la culpabilité peut les gagner et affecter leur relation avec les autres collègues. De ce fait, le climat social peut se dégrader rapidement et avoir des répercussions sur les activités de la société. Résultat : la bonne gestion d’un PSE est fondamentale pour la survie de l’entreprise elle-même.

Les risques d’un PSE

Un PSE, du fait de la transformation majeure à laquelle il est associé, peut engendrer des risques importants, tels que la dépression au sein des équipes, l’anxiété, la détresse psychologique, la perte de confiance ou tout autre conséquence du mal-être des salariés. Plus généralement, des mouvements collectifs, comme des grèves ou des manifestations, peuvent naître et mettre à mal l’entreprise.

Il est donc indispensable de mener le PSE avec soin, en faisant notamment appel à des professionnels extérieurs.

> À lire aussi : Gestion de la résistance au changement en entreprise

Confier le PSE à un manager de transition : et si c’était la solution ?

Le manager de transition est, comme son nom l’indique, un manager qui intervient de façon ponctuelle pour gérer une phase d’évolution ou de changement, comme un PSE. Ce dirigeant opérationnel externe peut être la solution idéale pour éviter, entre autres, tout conflit social.

Un regard neuf et objectif

Lors de la mise en place d’un PSE, l’entreprise concernée est généralement quelque peu fragilisée, et les équipes dirigeantes peuvent manquer de recul sur la situation. Le manager de transition apporte un regard extérieur impartial, lucide, désintéressé et non biaisé par les affects, contrairement au DRH qui a pu en développer au fil des années.

Par conséquent, le manager de transition intervient en toute objectivité sur le PSE, sans favoritisme ni parti pris, dans un seul intérêt : respecter les souhaits de chacune des parties prenantes concernées par le PSE, et apporter des solutions concrètes. Cette neutralité peut apaiser les tensions et faciliter l’adhésion des équipes concernant les décisions prises.

Une expérience solide dans le monde du travail

Doté de plusieurs années d’expérience en entreprise, le manager de transition connaît tous les rouages du monde du travail et bénéficie généralement d’un réseau professionnel fourni. Il s’avère donc particulièrement efficace pour le reclassement des salariés dans le cadre d’un PSE, ou pour trouver des formations adaptées aux employés licenciés.

Par sa vision globale de l’entreprise et ses connaissances approfondies, le manager de transition peut même déceler au sein de l’organisation des problèmes plus profonds, indépendants du PSE.

Une connaissance pointue du processus du PSE

En cas de non-respect des procédures, le PSE peut être jugé invalide. Dans ce cas, le salarié licencié doit être réintégré dans l’entreprise ou, s’il ne veut pas reprendre son poste, l’entreprise doit lui verser une indemnité pour licenciement nul.

Pour éviter cette requalification, le manager de transition, habitué et formé aux situations de crise comme la mise en place d’un PSE, apporte sa maîtrise technique et ses connaissances pour assurer un processus en bonne et due forme. Tout cela de manière efficace, rapide et opérationnelle.

> À lire aussi : Pourquoi le management de transition en entreprise est un avantage ?

Ressources Transition vous conseille et vous accompagne…
Ressources Transition accompagne ses clients dans le cadre de situations exceptionnelles : plan de sauvegarde de l’emploi, fort développement ou gestion de crise.

Pour aller plus loin
Le manager de transition, acteur du dialogue en entreprise ?
Recrutement d’un manager de transition : quelles questions poser ?
Recrutement d’un manager de transition : dans quelles entreprises et pour quelles situations ?

Découvrez plus d'articles
Beforefooter

Découvrez les secteurs
d'intervention

Barometro

Découvrez
notre baromètre